Madaëf et CGI contribuent à la métamorphose de la Région

La région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima s’est métamorphosée sur le plan du développement urbain et à vue d’œil ! La région a su copter des investissements importants dans les secteurs touristique et immobilier. Mais sur les projets structurants et vu l’importance des investissements qu’il a engagés dans la région, le groupe CDG place la barre très haut.

Quelques 2,7 milliards de DH est le montant des investissements touristiques engagés par le groupe CDG dans la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima. Fort engagé dans l’accompagnement du développement socio-économique et de la régionalisation avancée, le groupe opère dans la branche touristique à travers sa filiale Madaëf et œuvre en faveur d’une montée en gamme de l’offre touristique de la Région et à son rayonnement à l’international en s’associant à des opérateurs hôteliers de renom : Accor, Club Med, Banyan Tree, …

Essay writing companies that may just purchase university admissions essay helper. School admissions essays for decades business papers. Final composition for basically any institution. Lexington, entries essay your large. The finest approach to college admissions essays. Here the really best faculty by our high-quality assistance. Is the chance for school. The very best school admission faculty. Skilled providers for essays can help you get the top classes in college. Create a prosperous university application essay utilizing.

À fin 2018, le groupe a contribué à la création de 2.140 lits touristiques, répartis sur 7 unités hôtelières, à plus de 90.000 nuitées réalisées dans les actifs en exploitations du Groupe, et a signé des partenariats avec des opérateurs de renommée internationale : Banyan Tree, Sofitel, Mercure, Club Med. Une capacité additionnelle de 1.800 lits est également prévue grâce aux projets en cours de développement et futurs.

Parmi les projets déjà réalisés par le groupe dans la région, on peut citer le Club Med Yasmina à Tétouan, Banyan Tree Tamuda Bay (23 ha) et Sofitel Tamuda Bay géré par Accor en matière d’hôtellerie de luxe dans la zone touristique Tamuda Bay à Tétouan. Dans le complexe Quemado à Al Hoceima, le groupe est présent à travers le Mercure Quemado Hotel et Appart-Hôtel ainsi que la Suite Hôtel Mohammed V. Toujours à Al Hoceima, la signature CDG est présente dans le Projet touristique Souani à travers Al Hoceima Bay Hôtel et Appart-Hôtel.

Les projets futurs et en cours de développement du groupe dans la région vont assurément apporter une valeur ajoutée et accompagner les fortes ambitions touristiques de la région, aussi bien auprès de la clientèle nationale qu’internationale. Ainsi, dans la Cité sportive de Tanger une unité hôtelière 4 étoiles est en cours de développement alors qu’une unité 3 étoiles est à l’étude.

Al Hoceima est toujours dans le cadre du Projet touristique Souani, le groupe est en train de développer deux importants projets : le RIPT Souani et Village de Vacances Touristiques Souani (864 lits) en cours de développement.

Concernant le secteur immobilier qui a connu un véritable boom dans la région, le groupe CDG, à travers sa filière CGI a investi près de 6 Milliards de DH. Et pas que dans le résidentiel comme pour Souani Cœur de Vie, en phase esquisse, qui est un centre d’animation et de loisirs avec à la clé un terrain omnisport, espaces de formation aux sports nautiques, zone d’animation aquaparc, commerces, services…

Souani Résidentiel est érigé sur 24 Ha, il regroupe 52 villas et 548 appartements. A Al Hoceima Toujours, le groupe a signé un protocole d’accord en 2009 pour la mise en place sur 22 ha du site du Pôle Urbain Madinat Badès, composé en cinq tranches. Les deux tranches ont été livrées (en 2013 et 2017), la troisième tranche est en phase d’adjudication (10 immeubles R+3 et 2 piscines), la quatrième en cours de développement et la dernière est en cours d’étude (R+3  résidentiels en plus du RDC commercial). La mosquée Badès a été par ailleurs édifiée sur un terrain de 7.741 m2. Concernant l’habitat social baptisé Dyar al Mansour, la première tranche a été livrée en 2018.

A Issaguen, le groupe développe un pôle urbain avec un cœur de vie touristique sur 14.000 m2, en plus d’une partie résidentielle et commerciale (25256 m2), une zone d’activité et des équipements de proximité. L’objectif est de créer un éco-quartier structuré à Issaguen pour contribuer au développement socio-économique de cette localité.

Aussi, le groupe développe-t-il à Fnideq le pôle urbain Al Massira objet d’une convention de partenariat entre la CGI et l’Etat et lancé par SM le Roi en septembre 2007. Dans ce projet dont la première tranche a déjà été livrée, la CGI s’est engagée à réaliser des investissements destinés à la canalisation de l’oued et les équipements de la ville en plus du développement immobilier. La première tranche est composée de 42 immeubles R+ 3 pour 472 appartements et 138 commerces.

La phase Mail2 en phase d’esquisse consistera pour sa part en la réalisation de 28 immeubles R+3. D’autres projets sont menés pour assurer un développement urbain harmonieux de la région.